Développeur Java -Marseille- F/H

Développeur Java -Marseille- F/H Ref. Apec : 168480644W / Ref. Société : duu48r0tub Beetween 1 CDI Marseille 01 - 13 Publié

Développeur Java -Marseille- F/H

Ref. Apec : 168480644W / Ref. Société : duu48r0tub

  • Beetween
  • 1
    CDI
  • Marseille 01 – 13

Publiée le 09/06/2022

Actualisée le 09/06/2022

SUR LE SITE DE L’ENTREPRISE

Salaire

A négocier

Prise de poste

Dès que possible

Expérience

Tous niveaux d’expérience acceptés

Métier

Développeur

Statut du poste

Cadre du secteur privé

Zone de déplacement

Pas de déplacement

Secteur d’activité du poste

CONSEIL EN SYSTÈMES ET LOGICIELS INFORMATIQUES

Descriptif du poste

Pour cela, vos actions sur notre plateforme de recrutement se répartiront sur différents périmètres :

  • Dénicher et mettre en place les optimisations possibles, aussi bien en terme de performance que d’ergonomie

  • Imaginer et concevoir les améliorations possibles sur nos outils internes

  • Expérimenter sur toutes les idées un peu folles qu’on peut avoir au jour le jour

  • Alimenter la liste de ces idées un peu folles

Côté langages de programmation, nous travaillons principalement en Java, mais vous comprenez que vous serez probablement confronté à pas mal d’autres.Idéalement. Une tendance à bricoler des petits bouts de projets sur votre temps libre serait encore plus appréciée.

Profil recherché

Les avantages

  • Salaire – si, si, sur : on insiste !

  • Une 6ème semaine de congés payés (après un an d’ancienneté)

  • Environnement de travail lumineux et spacieux à Marseille

  • Poste ouvert au télétravail – mais on te fournit un poste de travail sur place quand même

  • Remboursement de 50 % du titre de transport (en même temps, on est légalement obligés)

  • Chèques cadeaux à Noël (là pour le coup c’est cadeau)

Entreprise

En 2007 commence, dans un laboratoire clandestin de la région parisienne , une tentative de mise en oeuvre du paradoxe du singe savant : 1 personne tape à longueur de journée et de façon aléatoires sur son clavier, dans l’espoir de reproduire l’intégralité de l’oeuvre de William Shakespeare. Cette première tentative est d’abord fort peu concluante : le texte tapé est en effet parsemé d’accolades, de signes équal ou supérieur (et même de supérieur ou équal), de backslahes et d’esperluettes, et l’utilisation des tabulations est pour le moins abusif. Bref, on est loin d’un style british.

Fort de cet échec, on rajoute d’autres personnes à l’expérimentation pour aider à développer un peu le fil narratif britannique attendu (on les appellera des “développeurs” ou “développeuses”). Hélas, la prolifération de ces laborantins improvisés ne fait que creuser l’écart entre le but recherché et le résultat attendu : très loin du texte littéraire espéré, Beetween (c’est le nom du labo) se retrouve avec, pêle-mêle, le code source d’un logiciel de recrutement, le script d’une série intitulée “Game of Thrones” (sur 7 saisons) et un système de monnaie basé sur la blockchain. Le bon sens et le discernement, qui vont souvent de pair, amènent naturellement Beetween à orienter les efforts de randotypographie vers la piste du logiciel, jugée plus prometteuse.

Petit lien dans le temps (en avant) et dans l’espace (vers l’Ouest et le Sud de la France) : le petit labo a bien grandi, s’est bien développé. Il compte quelques cinquante personnes sur 3 sites géographiques, toujours occupées à taper farouchement sur leur clavier à longueur de journée, dans la poursuite d’un idéal inatteignable mais chaque jour plus proche. Une autre bande d’une dizaine d’excités de Marseille, qui avait suivi une voie similaire, rejoint alors l’aventure l’année dernière, gonflant encore un peu plus les effectifs (et les besoins en clavier).

SUR LE SITE DE L’ENTREPRISE

Leave a Reply